La propagande alarmiste chez les médias privés français…et les grands groupes en France

Depuis août 2022, dans le cadre de la “Loi Climat et Résilience“, le gouvernement français renforce son engagement dans la propagande climato-alarmiste qui découle des accords de Paris avec la démarche des CONTRATS CLIMAT PUBLICITÉ.

En mode “sombre” (et donc éco-sobriético-soviético-responsable), le site https://www.publicite-responsable.ecologie.gouv.fr/  affiche la couleur :

La loi en question condamne avec ferveur les énergies fossiles.

Cela va plaire aux décroissantistes anti-pétrole qui ont comme passe-temps le sabotage d’œuvres d’art (qui n’ont rien demandé) à coup d’aspersion de sauce (le gaspillage alimentaire c’est écolo ?) et de mains collées au sol ou aux vitres.

Elle va même plus loin en interdisant toute contestation d’un effet moindre ou nul d’un produit ou un service.
C’est écrit dans le texte : L’état interdit de dire qu’un produit ou un service a moins d’effet ou n’a pas un effet néfaste sur l’environnement !!! … Même si c’est vrai.
 
Le secteur automobile est en plein dans le viseur, et les constructeurs sont d’ailleurs parmi les plus représentés dans les signataires. Peut-être ont-ils été activement démarchés par des nazis du climat zélotes afin de signer le contrat, verdir leur image de marque et ainsi “montrer le bon exemple” ?

Avec CONTRAT CLIMAT PUBLICITE, l’état pousse les médias privés français et les grands groupes à montrer l’exemple en devenant des zélotes carbocentristes (ceux qui croient que le climat est piloté majoritairement par le CO2) et devenir des acteurs de la propagande climato-alarmiste.

La liste des signataires est déjà bien fournie : 

https://www.publicite-responsable.ecologie.gouv.fr/consultez-les-contrats-climat/article/les-signataires-des-contrats-climat

Chaque signataire doit se montrer actif dans la propagande et est objectivé en conséquence par l’état. La propagande est maintenant obligatoire et imposée à tous.

Voici un des engagements clairement climato-wokiste de la démarche CONTRAT CLIMAT PUBLICITE :

Cette démarche du CONTRAT CLIMAT PUBLICITE pose un problème de fond pour les opposants à la Pensée Unique onusienne, laquelle fait de l’augmentation du CO2 anthropique, à travers l’Accord de Paris, l’agent principal du (léger) réchauffement climatique en cours depuis la fin du “Petit Age Glaciaire” au milieu du 18 ème siècle.
 
Quoi qu’en dise le GIEC, des doutes très sérieux existent, alimentés par des milliers de publications scientifiques dont le GIEC ne fait pas état, qui démontrent que le CO2 anthropique ne joue qu’un rôle mineur dans le réchauffement climatique en cours.
 
Transformer dans ce contexte les entreprises françaises en promoteurs d’une théorie scientifique qui reste très controversée est une démarche par bien des côtés tout à fait discutable. D’autant plus que la transition énergétique en cours prend appui sur un développement accéléré des énergies renouvelables (éolien et solaire) dont l’échec est patent (de l’ordre de 120 milliards d’euros de dépenses depuis 20 ans pour une part de l’ordre de 3% de la consommation française et avec, pour circonstance aggravante, un prix de l’électricité en forte augmentation pour la population).
 
Il est plus nécessaire que jamais d’ouvrir un véritable débat pour permettre aux opposants des théories scientifiques onusiennes sur le climat d’être entendus. La vérité scientifique est à ce prix.
 
Soucieuses de leur image, et donc de leur image “verte”, c’est tout naturellement qu’elles rentreront dans le rang de la doxa climato-alarmiste et rejoindront les signataires.

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire