Le ministre allemand des finances appelle à la levée de l’interdiction du fracking

Le ministre allemand des Finances, Christian Lindner, a renouvelé son appel en faveur de l’autorisation de la technologie controversée de la fracturation pour augmenter l’approvisionnement en gaz. ” L’interdiction devrait être levée “, a déclaré le chef des Démocrates libres (FDP) au tabloïd Bild am Sonntag.

“Ensuite, les investisseurs privés pourront décider si l’extraction est économique. Par rapport au gaz d’autres régions du monde, je m’attends à des avantages concurrentiels.”

Lindner a déclaré que les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) sont plus chères que le gaz russe par gazoduc pour des raisons logistiques, ajoutant que le niveau des prix restera plus élevé. La position de M. Lindner contraste fortement avec celle de ses partenaires de coalition, les sociaux-démocrates (SPD) et les Verts.

Le chancelier Olaf Scholz (SPD) et le ministre vert de l’économie Robert Habeck ont rejeté à plusieurs reprises cette technologie.

En décembre, M. Scholz a déclaré qu’il ne valait pas la peine d’exploiter les réserves nationales de gaz naturel à l’aide de la technologie de fracturation, car il faudrait trop de temps pour lancer la production et parce que la demande de gaz devrait diminuer. Il a également déclaré qu’il n’y avait

“aucun soutien dans la société pour l’exploitation de ces réserves en Allemagne”.

Scholz a comparé le fracking à un mirage :

“Si vous vous en approchez, il s’évanouit dans la nature”.

Habeck a réitéré son rejet à la fin de 2022.

“Cela ne conduit pas à une réponse raisonnable”,

a déclaré Habeck en novembre, ajoutant que la technologie entraînerait toutes sortes de problèmes.

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire