Un point sur les coraux

Le blanchiment et la disparition des coraux sont souvent cités comme une des conséquences dramatiques du réchauffement climatique.

Les choses ne sont pourtant pas si simples : si certains coraux souffrent effectivement, d’autres se portent au contraire bien.

C’est en particulier le cas de la Grande Barrière de Corail en Australie, qui a connu une période de dégradation, et qui maintenant se porte bien : Peter Ridd, qui en est le spécialiste incontesté, témoigne sur son site internet  https://platogbr.wordpress.com/ :

“… you will see that despite the conventional wisdom that says that the GBR is on the brink of extinction, in fact it is one of the most pristine ecosystems in the world, well protected, and least likely to be affected by climate change (natural or otherwise). In fact the future for the GBR is excellent.”

Traduction :

“… en dépit de la doxa qui dit que la Grande Barrière de Corail est en voie d’extinction, en fait, c’est l’un des plus parfaits écosystèmes du monde, des mieux protégés, et le moins probablement affecté par le changement climatique (naturel ou autre). En fait, le futur de la GBC est excellent.”

Il faut savoir que cette prise de position a entraîné le licenciement de Peter Ridd de James Cook University (Australie) où il enseignait depuis 40 ans : il ne fait pas bon s’opposer à la doxa.

Ce cas n’est pas unique : on peut citer aussi :

“Des coraux décimés par une vague de chaleur renaissent en Méditerranée”.

Bref, les coraux pourraient bien être plus résilients qu’on le prétend.

 

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Une réponse

  1. Il y a eu des périodes plus chaudes qu’aujourd’hui sous les Romains et au Moyen-âge. Et pourtant les coraux ont prospéré ensuite pour être florissants au XXe siècle. La nature reprend vite ses droits et souvent sans qu’on s’en mêle…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire