Rêvons un peu !

Un article acerbe, mais rédigé sous forme humoristique,  de Jean-Pierre Bardinet, ingénieur ENSEM Nancy (Ecole Nationale Supérieure d’Electricité et de Mécanique), contre toutes les mesures prises depuis 20 ans au nom de l’écologie et de la transition énergétique

J’ai rêvé que la très charmante Barbara Pompili, touchée par la grâce, venait de prendre, avec la bénédiction de notre cher Président, un certain nombre de décisions remarquables qui annulaient toutes les âneries accumulées depuis plus de 20 ans par l’ONU et ses satellites (UNEP, OMM, GIEC), la  Commission européenne et la majorité des Etats de l’UE, sous la pression des idéologues fous de l’écologisme qui nous ont pourri la vie et agi pour une mise en place sournoise de Big Brother, avec un Ministère de la Vérité, en faisant croire que le CO2 est un polluant et que les prophéties cataclysmiques des modèles numériques sont toujours exactes (même si elles se sont avérées fausses depuis plus de 20 ans) et que donc nous devons nous y conformer , quel qu’en soit le prix.

https://www.europeanscientist.com/fr/opinion/climat-crise-sanitaire-les-derapages-de-la-modelisation-numerique/

Heureusement, notre chère Barbara, dans un éclair de lucidité, vient de se rendre compte que les prophéties des modèles numériques sont foireuses, et elle vient de prendre des décisions remarquables, à l’opposé de toutes les précédentes, ce qui est un retour au bon sens et à la raison. Bravo à elle !

EnR (éolien et solaire)

Reconnaissance des mauvais bilans carbone de l’éolien et du solaire (selon l’ADEME), de leur inutilité du fait de leur intermittence, et valorisation du nucléaire. Fin des achats forcés des productions EnR par EDF, prix de leur kWh au prix marché, résiliation de tous les contrats passés avec les promoteurs, donc fin de l’ARENH et fin des distorsions de concurrence, suppression des subventions étatiques et de toutes les taxes EnR pour les ménages, y compris les plus sournoises, masquées :  TICPE, TICGN, CSPE, TICC, et suppression de la TVA sur les taxes, limitation de hauteur des mâts à 150 m, distance minimale entre une éolienne et une habitation : 2 km, prise en compte dans les études d’impact des mesures de nuisances par infrasons et application stricte des normes environnementales pour les sites industriels, rétablissement des facilités d’opposition des citoyens à une implantation d’usine éolienne, démantèlement complet des éoliennes en fin de vie (y compris le socle et les pales) à la charge du promoteur.

Energie

La Commission européenne (avec l’appui de l’Allemagne qui veut tuer notre nucléaire) a, sous prétexte de mise en concurrence bidon, cassé notre système de production intégré, pourtant le plus performant et le moins onéreux de l’UE. Nos représentants de l’Etat ont lâchement plié l’échine, alors qu’ils auraient dû défendre nos intérêts nationaux pour garder ce système intégré et ne pas céder. La pseudo-concurrence imposée par la Commission se traduit par une concurrence distordue, au détriment d’EDF, qui doit céder à prix coûtant (42 €/MWh) 25 % de sa production à ses concurrents. Donc, ce qu’a finement décidé la charmante Barbara Pompili, c’est : plus aucune vente forcée de 25% de la production d’EDF à ses concurrents, dont aucun n’a construit une centrale, redémarrage de Fessenheim, intégration de RTE et d’Enedis à EDF, et reprise du projet Astrid de surgénération (génération IV) avec un financement pour construire un démonstrateur 800 MW. Arrêt des dépenses folles pour les projets hydrogène (dangereux et trop onéreux). Grand carénage pour assurer la jonction avec la construction de centrales à gaz et de centrales nucléaires générations III et IV. Enfin, augmentation significative du financement du projet ITER, projet de long terme.

Transport

Plus aucune subvention aux voitures électriques et hybrides afin de laisser le marché ouvert jouer son rôle (toute subvention est de la dette souveraine en plus et/ou de la perte de pouvoir d’achat des ménages). Suppression des malus écologiques. Revalorisation du diesel au bilan carbone vertueux et très faible émetteur de microparticules, baisse des taxes sur le gasoil pour le rendre moins cher que l’essence et baisse partielle des taxes sur l’essence. Suppression de l’interdiction de vente de véhicules thermiques en 2030. Suppression des normes d’émissions des automobiles décidées unilatéralement par la Commission, que la technologie ne permet pas d’atteindre, et laisser les constructeurs faire au mieux pour réduire les émissions de vrais polluants (CO, Nox, ozone, hydrocarbures, particules, …). Concurrence équilibrée rétablie entre le train et l’avion pour les déplacements de moins de 2h30 en train et liberté de choix du mode de transport laissée aux citoyens. Fin des politiques anti-voitures. Suppression de tous les ralentisseurs par dénivellation (il existe d’autres techniques, non brutales et non destructrices pour les véhicules, moins contraignantes pour la santé des conducteurs et de leurs passagers).

Habitat

Utilisation de l’électricité photovoltaïque uniquement en local (pas de vente sur le réseau électrique). Assouplissement des normes de construction et fin de l’inflation normative et réglementaire, qui sera bloquée pendant 20 ans. Suppression de l’interdiction des chaudières à gaz ou à fioul pour les nouvelles constructions. Poursuite de l’aide au financement de l’isolation des bâtiments.

Climat

Sortie de l’Accord de Paris (qui ne sera jamais respecté) et abolition totale de la loi climat. Fin de l’ostracisme anti-fossiles. Reconnaissance du rôle bénéfique du CO2 pour la planète (verdissement, amélioration des récoltes) et reconnaissance de son action non-mesurable sur la TMAG (température moyenne annuelle globale, qui pose de toute façon de sérieux problèmes d’utilisation en tant que telle). Diffusion publique des vraies observations qui confirment l’innocence du carbone (plus exactement, du CO2), notamment le quasi non-réchauffement depuis 20 ans et le très faible taux de montée des niveaux océaniques, d’environ 2 mm/an, sans accélération (voir le site du climatologue Ole Humlum : https://www.climate4you.com/index.htm, onglet « oceans », sea level from tide gauges).

 Dénonciation du rôle néfaste de l’ONU et de ses multiples Agences au sujet du climat (nb : il faudrait dire des climats) et remise en ordre de notre participation et du fonctionnement de ces institutions, dont également la Commission Européenne, pour les mêmes raisons, et donc remplacer les idéologues de l’écologisme/réchauffisme. Sortie de toute participation au GIEC et à tous les satellites du » Grand Machin » qui nous ont menti pendant 30 ans. Mise sur la place publique des mensonges et des manipulations faites par ceux qui sont responsables de cette folie climatique qui coûte des milliers de milliards d’euros et de dollars en pure perte. Arrêt immédiat des subventions aux ONG environnementales (Greenpeace, WWF, Amis de la Terre,…) et suppression de leurs interventions et implication dans les sujets climatiques et énergétiques. Suppression du Haut Conseil pour le Climat et autres « machins » du même acabit qui coûtent de l’argent et dont on ne voit guère l’utilité.

Education et Réglementation

Fin de l’orientation biaisée des programmes éducatifs et refonte des programmes concernant le climat et l’énergie dans un sens totalement neutre, à l’Ecole et à l’Université, ainsi que des séminaires du type Fresque du Climat pour information biaisée.

Abolition des bilans carbone et autres normes et réglementations abusives dans ces domaines. Allègement et révision de toute la réglementation autour de ces sujets.

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire