Ces nouveaux parcs éoliens ne feront qu’augmenter notre dépendance au gaz

Alors qu’on parle d’embargo sur le gaz russe, Jean Castex lance un appel d’offres pour 2 parcs éoliens en Méditerranée, pour un total de 250 MW installés (soit environ 75 MW utiles, mais non pilotables, du fait d’un vent insuffisant 70% du temps).

Sa justification n’a rien de rationnel : elle est de “faire de la France une nation clé (comprenne qui pourra : ces éoliennes seront importées).

Lorsqu’il y aura du vent, cela permettra d’économiser du combustible nucléaire, qui intervient pour 2% dans le prix du kWh nucléaire, déjà le moins cher du monde (tous les autres coûts, amortissement, personnel, entretien, …, courront toujours, même si on ralentit la production).

Mais lorsqu’il n’y aura pas de vent (70% du temps), et que la production nucléaire est déjà saturée, si on a besoin d’électricité, il faudra l’importer.

Mais, où qu’on se tourne, in fine, qu’on la produise ou non nous-mêmes, si on en trouve, ce sera, plus que probablement, de l’électricité produite à partir de gaz … importé.

Jean Castex n’a pas parlé de construire une centrale au gaz pour pallier les intermittences : il compte sans doute proposer une loi qui permettrait de piloter le vent en fonction des besoins.

Pour mémoire, redémarrer Fessenheim, s’il en est encore temps, permettrait de disposer de 1800 MW utiles et pilotables. Et on peut se demander si :

  1. ça ne coûterait pas moins cher que ces deux parcs éoliens,
  2. ce ne serait pas plus écolo-friendly (beaucoup d’ONGs écologistes des océans, comme Sea Shepherd sont contre les éoliennes en mer),
  3. ça ne prendrait pas moins de temps.

 

Mais il est sans doute plus important de respecter des promesses électoralistes stupides de François Hollande.

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire