Wargon ou les ambiguïtés énergétiques de Macron

(Article d’Alexandre Massaux initialement publié dans Contrepoints du 23 Juillet 2022)

L’Élysée a proposé Emmanuelle Wargon jeudi pour présider la Commission de régulation de l’énergie.

L’Élysée a proposé Emmanuelle Wargon jeudi pour présider la Commission de régulation de l’énergie. Cette ex-ministre au Logement et ex-secrétaire d’État à l’écologie sous le premier mandat de Macron se retrouverait à un poste clé des instances chargées du fonctionnement des marchés du gaz et de l’électricité. Et ceci dans une période de crise énergétique.

Cette potentielle nomination montre toute l’ambiguïté du président Macron et du gouvernement sur la question de l’énergie et du nucléaire, les déclarations passées de la ministre soulevant des questions.

Favorable à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

Dans le passé Emmanuelle Wargon s’est montrée favorable à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Une position qui était la continuité de celle du président Macron.

En 2020, Élisabeth Borne, alors ministre de la Transition écologique et solidaire, et Emmanuelle Wargon, ont géré cette mise à l’arrêt du premier réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Cette potentielle nomination arrive dans un contexte où l’Europe n’est pas autosuffisante et où plusieurs voix demandent aux Français de faire des économies d’énergie et des efforts, ce qui peut être en partie attribué à une politique énergétique qui n’a pas su combler les besoins sans être dépendante de la Russie. La France avait longtemps eu cette indépendance grâce à l’énergie nucléaire. Mais les hésitations de la présidence Macron (et de son prédécesseur Hollande) ont désormais des conséquences néfastes.

Les logements individuels, mal-aimés par Wargon

Emmanuelle Wargon avait aussi tenu des propos assez peu favorables aux logements individuels. Elle critiquait le système pavillonnaire et le lotissement qu’elle qualifiait de « non-sens écologique, économique et social ». Elle déclarait aussi :

 » Les lotissements en périphérie des villes ne permettent pas toujours d’accéder à ces services et contribuent à un sentiment d’exclusion. Il faut donc repenser nos modèles d’urbanisme ».

Là encore dans un contexte où les dirigeants demandent des efforts aux citoyens, la nomination de Wargon à la Commission de régulation de l’énergie peut avoir des conséquences qui ne seront peut-être pas favorables aux propriétaires.

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Une réponse

  1. En somme, pour le dire en une phrase, on nomme les pyromanes à la Direction des pompiers.
    Cela laisse augurer de la nature et de la qualité des décisions qui nous pendent au nez.
    Je crains le pire.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Soutien à l’association “Climat et Vérité”

Le soutien de 25 € ne vous donne pas droit à adhésion à l’association,
mais vous permet néanmoins de nous soutenir.
En cas de problème de paiement, procédez par virement

 

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire

Adhésion à l’association “Climat et Vérité”

La cotisation annuelle d’adhésion à l’association se monte à 50 €
L’adhésion est calendaire (1er Janvier au 31 décembre)
En cas de problème de paiement procédez par virement

Don à l’association “Climat et Vérité”

Attention, de don ne donne pas droit à adhésion à l’association, qui nécessite le paiement d’une cotisation.
Vous pouvez fixer librement le montant de votre don
En cas de problème de paiement, procédez par virement