L’état du cllimat en 2021

Un éminent spécialiste du climat a procédé à un examen systématique des tendances climatiques et des données d’observation et n’a trouvé aucun élément permettant d’étayer la thèse d’une crise climatique.

Dans son rapport annuel sur l’état du climat, Ole Humlum, professeur émérite de l’université d’Oslo, a examiné les schémas détaillés des changements de température dans l’atmosphère et les océans, ainsi que les tendances des impacts climatiques.

Nombre d’entre eux ne présentent aucune tendance significative et suggèrent que des cycles naturels mal compris sont impliqués.

Et si le rapport fait état d’un léger réchauffement, rien ne prouve qu’il y ait eu des changements spectaculaires : la couverture neigeuse est stable, le niveau de la glace de mer se rétablit et l’activité des tempêtes ne change pas.

Le professeur Humlum a déclaré :

“Il y a un an, j’ai averti qu’il était très risqué d’utiliser la modélisation informatique et une science immature pour faire des affirmations extraordinaires. Les observations empiriques que j’ai examinées montrent un réchauffement très doux et aucune preuve d’une crise climatique.”

Le directeur du GWPF, le Dr Benny Peiser, a déclaré :

“Il est extraordinaire que quelqu’un puisse penser qu’il y a une crise climatique. Année après année, notre évaluation annuelle des tendances climatiques montre à quel point les choses ont peu changé au cours des 30 dernières années.

L’alarmisme climatique habituel est principalement motivé par la modélisation informatique des scientifiques plutôt que par des preuves d’observation.”

Lire le rapport (en anglais)

Nos articles sont généralement publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire