Taxer les riches pour sauver la planète

(Article d’Adélaïde Motte initialement paru dans  IREF du 8 décembre 21)

L’intersectionnalité des luttes, vous n’avez pas fini d’en entendre parler. Il s’agit de combattre le racisme, le sexisme, le réchauffement climatique et les inégalités de richesse en même temps.

La dernière idée de Thomas Piketty est de taxer les plus riches pour réduire les émissions de carbone. En effet, le dernier rapport sur les inégalités mondiales, qu’il a co-écrit avec Lucas Chancel, montre que les plus aisés émettent plus de carbone que les plus pauvres. Il montre aussi que les plus pauvres d’Amérique du Nord émettent plus de carbone (9,7 tonnes de CO2 par personne et par an) que les plus aisés d’Afrique subsaharienne (7,3).

Taxer les riches est une vieille lubie de la gauche. Pour cela, elle est prête à toutes les manipulations. Piketty est coutumier du fait. Pourquoi agirait-il autrement ici ? Tous ces chiffres sont donc sujets à caution.

Quoi qu’il en soit, si les riches émettent du CO2, c’est parce qu’ils travaillent, consomment, se divertissent… créent ainsi des emplois. C’est également grâce à eux que le marché peut innover et proposer aux moins riches des produits de qualité, à prix abordable. Dans la deuxième moitié du XXe siècle, les calculatrices coûtaient fort cher et se contentaient de faire des calculs simples. Aujourd’hui, le plus pauvre des lycéens français possède une calculatrice capable de résoudre des équations à deux inconnues.

Nos modes de vie émettent du dioxyde de carbone, et au lieu de taxer les plus riches d’entre nous par jalousie malsaine et contre-productive, mieux vaut faire confiance aux entreprises pour innover et trouver des moyens de rendre nos faits et gestes moins polluants. Les écologistes de gauche n’ont pas le monopole de l’amour de la planète. Ils n’ont que celui de l’aveuglement sur les solutions à y apporter.

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire