La pensée magique produit de l’électricité gratuite

Le maire d’un village prévoit de distribuer de l’électricité gratuite en 2023 avec une partie de la production des panneaux photovoltaïques.

Selon France Bleu, le maire du village de Ligron dans la Sarthe (Philippe Biaud) prévoit de distribuer « gratuitement » en 2023 (alors qui paie ?) une partie de la production des panneaux photovoltaïques qu’il envisage d’installer par l’intermédiaire d’une association à laquelle les administrés pourront adhérer.

Le maire a raison

L’idée du maire est de « sensibiliser la population », ce qui est tout à son honneur : « Quand vous faites partie d’une association, vous regardez de près ce qui se passe, si les panneaux fonctionnent, s’ils ont besoin d’entretien. Aujourd’hui, on appuie sur un bouton et tout le reste nous échappe ». 

Ce maire a raison. Certains citoyens croient encore que l’électricité sort du mur

La plupart des Français n’ont aucune idée de ce qui se passe loin derrière leur prise électrique pour maintenir en permanence la tension électrique à 220 volts et sa fréquence à 50 hertz, quelles que soient les variations de la demande et les aléas de la production, notamment les nuits sans vent.

“En se réappropriant une partie du système électrique, chacun comprendra mieux les enjeux à grande échelle”.

Ce maire a encore raison.

Quand les habitants s’apercevront que leurs panneaux solaires ne produisent rien la nuit mais que leurs ampoules brillent chez eux et que les trains continuent à circuler, chacun « comprendra mieux » que la permanence de l’équilibre entre la demande et la production est un art difficile. Ce métier d’équilibriste permet d’alimenter des centaines de millions d’Européens avec des sources d’énergies pilotables comme le nucléaire et l’hydraulique, mais aussi le gaz et, surtout en Allemagne et en Pologne, du charbon.

L’amateurisme, certes parfois sympathique, mais inefficace et ruineux, d’une production aléatoire dépendante du vent et du soleil qui enrichit de puissants intérêts, notamment étrangers, doit être dénoncé.

Une idée perverse ?

Maintenant, si l’idée sous-jacente consiste à faire croire que les panneaux photovoltaïques produiront une électricité dite verte tellement bon marché qu’elle pourra même être gratuite par moment, alors il pourrait y avoir un problème.

Cette manœuvre s’exercerait alors aux dépens de la communauté nationale « consentante à l’insu de son plein gré »… et qui paiera.

En effet, ce projet, comme le grand bluff écologique de la centrale photovoltaïque des Monts inaugurée en 2005 à Chambéry, sera aussi subventionné par tous les autres Français via des tarifs imposés de rachat des productions d’électricité photovoltaïque, des impôts et des taxes sur l’électricité (CSPE,…) et les carburants (TICPE,…).

Finalement, la miraculeuse électricité gratuite ne sort plus de la prise murale mais de la pensée magique « yakafokon » qui n’engage que ceux qui y croient…

Et pour des élections locales ou nationales, c’est peut-être suffisant ?

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire