On ne gaspille pas assez vite !

Emmanuel Macron a publié le 28 Janvier dernier sur Twitter une vidéo où il décide de doubler les dépenses publiques contre le CO2 jusqu’en 2030 :

“Nos émissions de CO2 baissent. Mais pas assez vite. Pour réussir, il nous faut doubler nos efforts. Ce sera difficile, mais ensemble nous en sommes capables. Avec la planification écologique, nous allons mener ce qui doit être bien plus qu’une transition : une bascule.”

C’est tout juste s’il ne félicite pas les industries de se délocaliser pour faire baisser l’ “empreinte carbone” de la France.

Voir la vidéo

Dans la foulée, 2 jours plus tard, dans le Journal du Dimanche, Bruno Lemaire, Ministre de l’Economie et de tout un tas d’autres choses qui se délocalisent, annonçait :

“Nous allons passer au peigne fin toutes les dépenses.”

avec l’objectif de

“faire baisser la dette à partir de 2026 et ramener le déficit public sous les 3% en 2027”

Il est vrai qu’il ne s’engage pas trop : il est probable qu’il ne sera plus aux commandes à ce moment-là.

Au fait, comment fait-on pour baisser la dette en augmentant les dépenses de  gaspillage, puis en maintenant un déficit public de 3% ?

Il faut suivre … : c’est compliqué !

Nos articles sont généralement publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Une réponse

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire