Le nouveau DPE mesure d’abord votre conformité à l’idéologie Ecolo !

Vous pensiez naïvement que le DPE 2023 mesurait la performance énergétique de votre logement ?

Détrompez-vous il mesure la performance “climat” et la performance « énergétique », la première ayant priorité sur la deuxième si elle est moins bonne.

Explications :

Le nouveau DPE modèle 2021 se compose de deux classements :

  • le classement énergétique mesure la consommation par m2 / an en kWh et induit un premier classement de A à G.
  • le classement climat calcule l’emprunte carbone de votre système de chauffage en kg de CO2 par m2 / an et induit un deuxième classement de A à G. 

 

Si les deux classements sont identiques (mettons D et D) le classement général issu de la fusion des deux vous classera D.

Si les deux classements sont différents, mettons D énergétique et E climatique c’est le classement climatique mauvais qui l’emporte, le général sera E.

Si vous êtes chauffé au fuel vous serez mauvais quelle que soit votre performance énergétique.

Une pompe à chaleur vous donnera la meilleure note, le chauffage au bois est assez bien vu aussi, mieux que le gaz. On imagine la joie mauvaise des Climate boys (and girls) de l’ADEME en faisant retirer du marché de la location des millions de logements mal notés par le logiciel pervers qu’ils ont inventé.

Ce qui fait que vous pouvez tout à fait avoir réalisé des travaux d’isolation coûteux et installé une chaudière à gaz à condensation très performante vous aurez une mauvaise note à cause du gaz !

L’UNPI Union de la propriété immobilière (citée par Rotary Mag) mentionne « à Angers un bailleur exemplaire et très averti a réalisé un chantier pilote de rénovation énergétique dans un immeuble de 10 appartements. Avant les travaux, les logements étaient classés E et à la fin des travaux, avec l’arrivée du nouveau DPE ils se sont retrouvés en F. S’il n’est corrigé, ce logiciel va fermer des centaines de milliers de logement. Il faut le revoir c’est le préalable à toute négociation»

Les professionnels de l’immobilier sont tous contre. Laurent Vimont, president de Century 21 déclare qu’avec le nouveau DPE,

« le fuel est systématiquement un mauvais élève »

et que

« tous les logements où les gens ont réalisé des travaux importants pour s’isoler correctement, risquent cependant de finir en F ou G parce qu’ils sont chauffés au fioul. Il existe une incohérence, l’approche est trop dogmatique. »

Voir l’interview complète sur INFODIAG https://infodiag.fr/avec-le-nouveau-dpe-le-fuel-systematiquement-un-mauvais-eleve/#:~:text=Avec%20le%20fuel%2C%20vous%20%C3%AAtes,est%20le%20type%20d’%C3%A9nergie.

Même Que choisir s’en mêle : 

“À Que Choisir on croyait avoir déjà exposé le pire du nouveau diagnostic de performance énergétique …/… Avec ce nouveau DPE, on découvre qu’un logement jugé performant sur le plan énergétique peut être classé en E, autrement dit presque en passoire thermique. On marche vraiment sur la tête.”

Voir l’article complet : https://www.quechoisir.org/actualite-nouveau-dpe-des-travaux-de-renovation-inutiles-n99896/ 

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

3 réponses

  1. Le diagnostic de performance ne renseigne ni sur le confort ni sur la performance. En effet, le classement est modulé par des critères administratifs, sans aucun rapport avec la physique ou le réchauffement climatique. Une passoire énergétique chauffée au bois peut être classée « A ».

    Sur le plan scientifique, se chauffer au bois est un non-sens. Brûler du bois dégage quatre fois plus de CO2 que de brûler du charbon. Pourtant le gouvernement français et l’ADEME déclarent que brûler du bois n’entraîne aucune émission de CO2 contrairement aux principes de la physique.

    Dire que c’est une énergie renouvelable est un 2e non-sens. On brûle en quelques minutes ce que la nature demande 60 ans à fabriquer.
    Laissons l’état de côté ; les citoyens sont assez grands pour savoir quelle énergie leur convient le mieux en fonction de leur situation géographique et de leurs besoins.

    Donc si vous avez une passoire énergétique que vous voulez la louer, il suffit d’installer un chauffage au bois ! Dommage pour la planète.
    Elle n’est pas belle la vie !

  2. Bravo pour cette mise au point claire sur le nouveau DPE, et ses conséquences. On sait déjà qu’il ne pourra être appliqué, ce qui renforce encore la confiance que nous avons dans la bureaucratie.

    1. On a mis à la tête des administrations(Ministère de l’écologie, ADEME, etc.) des fanatiques de l’écologie extrême. Il ne faut pas s’étonner qu’ils agissent en conséquence.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2024 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2024 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire