Le froid tue beaucoup plus que la chaleur

(Article de Nicolas Lecaussin initialement publié dans IREF du 24 Juillet 2022)

La vague de chaleur qui touche plusieurs pays est l’occasion idéale pour les politiques de rappeler leurs engagements dans la lutte contre le réchauffement climatique et même de rajouter une couche en annonçant de nouvelles dépenses. Il est vrai que les températures très élevées, les records dans certains endroits, en France ou ailleurs, impressionnent et font craindre un été très sec et très chaud.

Néanmoins, certains spécialistes sont plus prudents et soutiennent que, si les températures baissent la nuit, on ne peut pas vraiment parler de canicule, phénomène durant lequel les nuits restent très chaudes. Il est normal de parler des records de chaleur, comme cela a été le cas pour le Royaume-Uni. Mais pourquoi ne l’avoir pas fait aussi l’année passée, en février 2021, lorsque le jour le plus froid de ces 73 années a été enregistré à la station météorologique de Aberdeen Dyc ? La température y est tombée à -15,2 °C.

On parle aussi avec insistance des décès provoqués par la chaleur. Il faudrait néanmoins rappeler que, partout dans le monde, les températures basses sont beaucoup plus dangereuses que les températures élevées : environ 500 000 personnes meurent chaque année de la chaleur, mais plus de 4,5 millions meurent du froid ! Une étude récente de la revue The Lancet a révélé que la hausse des températures depuis 2000 a réduit le nombre de décès liés aux températures anormales.

Les chercheurs ont conclu qu’à la fin des années 2010, la hausse des températures dans le monde causait environ 116 000 décès par la chaleur de plus par an, mais avait aussi comme conséquence une baisse d’environ 283 000 du nombre de décès de froid par an.

Le froid et le chaud tuent. Il faudra s’adapter et trouver, grâce à l’innovation, comment se protéger. L’être humain en est parfaitement capable.

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Une réponse

  1. On ne parle que des jours chauds. On oublie de dire que l’hiver actuel austral est dramatiquement froid. Comme statistiquement notre hiver suit celui de l’hémisphère sud (a-t-on interviewé un météorologue sur ce point ? Que nenni!), notre prochain hiver risque d’être ponctué de froid, de coupures, etc.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Soutien à l’association “Climat et Vérité”

Le soutien de 25 € ne vous donne pas droit à adhésion à l’association,
mais vous permet néanmoins de nous soutenir.
En cas de problème de paiement, procédez par virement

 

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire

Adhésion à l’association “Climat et Vérité”

La cotisation annuelle d’adhésion à l’association se monte à 50 €
L’adhésion est calendaire (1er Janvier au 31 décembre)
En cas de problème de paiement procédez par virement

Don à l’association “Climat et Vérité”

Attention, de don ne donne pas droit à adhésion à l’association, qui nécessite le paiement d’une cotisation.
Vous pouvez fixer librement le montant de votre don
En cas de problème de paiement, procédez par virement