Passoires thermiques: la grande inquiétude des propriétaires

Nous publions ici un début d’article du Figaro (il faut être abonné pour lire l’article complet)

Selon l’Union nationale des propriétaires immobiliers, ce sont «plus de 2 millions de logements qui seront retirés du marché locatif dans les deux années à venir et 11 millions d’ici à 2034». 

ENQUÊTE – Depuis le 1er janvier, la mise en location des logements les plus énergivores est interdite. Face à l’obligation de rénovation, les bailleurs s’alarment.

Remplacer les fenêtres, isoler la toiture, changer la chaudière… Avec la loi climat et résilience, voilà les quelque 7 millions de propriétaires de passoires thermiques bien désemparés.

Depuis le 1er janvier, les logements classés G+ au titre du diagnostic de performance énergétique (DPE) – ceux qui consomment plus de 450 kWh/m² par an – sont interdits à la location.

En 2025, ce sera le tour de l’ensemble des logements G. Suivront les F en 2028, puis les E en 2034.

Alors, engager une coûteuse campagne de travaux ou bien vendre, quitte à subir une décote ? Si les propriétaires occupants ont encore quelques années pour réfléchir, les bailleurs sont dos au mur.

“Voilà comment transformer une bonne idée en catastrophe industrielle! résume Christophe Demerson, président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Un calendrier ultracourt, une pénurie de matériaux et un manque de main-d’œuvre ne peuvent qu’aboutir à des factures qui s’envolent. …”

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Une réponse

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2022 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2022 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire