Eolien, quand l’Etat s’emmêle les pinceaux

Un article de Transitions & Energies du 28/3/23

Un «vice de conformité» a fait totalement échouer un appel d’offres par l’Etat d’achat d’électricité éolienne terrestre. Sans surprises, les producteurs éoliens, la CRE (Commission de régulation de l’électricité) et le gouvernement se rejettent la responsabilité.

En matière d’énergie, l’Etat français est d’une redoutable inefficacité. La liste de ses errements semble presque interminable. De la fermeture injustifiée de la centrale nucléaire de Fessenheim à l’abandon des programmes de réacteurs de quatrième génération en passant par la création d’un dispositif absurde et coûteux de concurrence artificielle dans l’électricité, par des programmes publics de rénovation énergétique des bâtiments coûteux et inefficaces, par l’abandon de la filière industrielle photovoltaïque, par une politique automobile totalement incohérente, par la multiplication d’études et de rapports bâclés des multiples agences gouvernementales impliquées dans l’énergie, sans oublier dans le passé des contrats d’achat d’électricité solaire à des prix astronomiquesl’affaiblissement continu et irresponsable d’EDF en passant par l’oubli inexplicable de l’hydroélectrique, ou l’incapacité à anticiper les besoins d’électricité du pays et à se doter des moyens de production pour y faire face…

Un «loupé historique»

Cette fois, l’éolien terrestre, qui jusqu’à aujourd’hui avait bénéficié d’un soutien public fort et d’un lobbying particulièrement efficace, en est victime. A cause d’un simple vice de forme, le dernier appel d’offres sur l’éolien terrestre lancé par l’Etat a tourné au désastre et cela seulement quelques jours après l’adoption de la loi relative à l’accélération des énergies renouvelables. Même la Commission …

Article réservé aux abonnés

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2024 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2024 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire