Le “Net Zero” défie la science

Publication d’un document de Richard Lindzen et William Happer par CO2 Coalition

Les plans Net Zero sont dangereux et ne sont pas soutenus par la science et la méthode scientifique.

Les initiatives Net Zero des gouvernements et des organisations privées ne sont pas scientifiquement valables et conduiront à un appauvrissement et à une famine dans le monde entier si elles sont mises en œuvre, selon un document publié par CO2 Coalition.

Le document de 46 pages explique en détail comment les objectifs de Net Zero visant à éliminer l’utilisation des combustibles fossiles et les émissions de gaz à effet de serre sont basés sur des méthodes analytiques qui violent les principes fondamentaux de la méthode scientifique qui a vu le jour il y a plus de 300 ans.

Les auteurs du document ne sont pas n’importe qui :

  • le Dr William Happer, professeur de physique émérite de l’université de Princeton,
  • le Dr Richard Lindzen, professeur émérite de science atmosphérique Alfred P. Sloan du Massachusetts Institute of Technology (MIT),
  • et Gregory Wrightstone, géologue et directeur exécutif de CO2 Coalition.

 

Le document affirme que les réglementations et les actions de Net Zero ne sont pas scientifiquement valides car elles :

  • Fabriquent des données ou omettent des données qui contredisent leurs conclusions.
  • S’appuient sur des modèles informatiques qui ne fonctionnent pas.
  • S’appuient sur les findings du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui sont des opinions gouvernementales, et non de la science.
  • Omettent les extraordinaires bénéfices sociaux du CO2 et des combustibles fossiles.
  • Omettent les conséquences désastreuses de la réduction des combustibles fossiles et des émissions de CO2 à un niveau net zéro.
  • Rejettent la science qui démontre qu’il n’y a aucun risque de réchauffement planétaire catastrophique causé par les combustibles fossiles et le CO2.

 

Lire le document (46 pages en anglais)

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Une réponse

  1. Les pages 41-44 sont sujettes à caution. En particulier

    • 394 W/m2 would be radiated to space without the greenhouse effect. : en fait, sans les « gaz à effet de serre », la température serait beaucoup plus basse que 15°C, et donc la surface de la Terre rayonnerait beaucoup moins fort (240 W/m2 à albédo égal) ; de plus, on aurait un équilibre local comme sur la Lune et non pas un équilibre global où le transport de chaleur par l’air et la vapeur d’eau égalise le rayonnement

    • 277 W/m2 only is radiated to space because of the greenhouse effect. : Non : la Terre renvoie les 240 W/m2 qu’elle absorbe déduction faite de l’albédo, pour maintenir son équilibre thermique une vingtaine directement du sol, par la « Fenêtre atmosphérique », le reste du haut de la vapeur d’eau, du haut du CO2, et du haut de la stratosphère (couche d’ozone)

    • 117 W/m2 difference is radiated to the Earth, and it keeps us from freezing to death : aucune énergie en provenance de l’atmosphère ne réchauffé le sol ; c’est l’opacité des gaz à effet de serre qui empêche le sol de rayonner ce qu’il reçoit, et c’est le déséquilibre énergétique ainsi créé qui réchauffé le sol.

    Par ailleurs, c’est tout le diagramme de l’OLR qui se déforme si on enlève le CO2, pour équilibrer le rayonnement reçu : à albedo égal, c’est toujours 240 W/m2 qui doivent repartir (et non pas 274 ou 307.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2024 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2024 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire