Etat du climat en 2022 (Ole Humlum)

Nos confrères britanniques du GWPF publient la mise à jour 2022 de la revue annuelle sur l’Etat du Climat, de Ole Humlum,  professeur émérite danois de géographie physique à l’Université d’Oslo, Département de géosciences.

Le professeur Ole Humlum trouve beaucoup de choses intéressantes pour les lecteurs, mais peu de choses pour les alarmer.

Certaines tendances climatiques confirment les craintes concernant le climat, mais beaucoup d’autres ne les confirment pas.

Par exemple, le professeur Humlum attire l’attention sur les schémas de réchauffement des océans :

“La partie supérieure de la plupart des océans montre un réchauffement significatif, mais sous la couche supérieure, il y a très peu de réchauffement. Plus bas, on observe à nouveau un réchauffement. Cela suggère que les changements dans la circulation océanique sont tout aussi importants que le réchauffement induit par le dioxyde de carbone”.

De même, alors que la surface des océans antarctique et équatorial s’est réchauffée ces dernières années, l’océan Arctique s’est refroidi à presque toutes les profondeurs.

“Les facteurs climatiques sont bien plus nombreux que le dioxyde de carbone”, déclare le professeur Humlum.

L’étude couvre un large éventail de mesures (statistiques officielles) de température dans les océans et l’atmosphère, ainsi que les oscillations océaniques, le niveau de la mer, les mesures de la neige et de la glace et les tempêtes.

Ole Humlum: The State of the Climate 2022 (pdf)

Nos articles sont généralement publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire