La France a fait baisser les émissions mondiales de Gaz à Effet de Serre de 0,046% !

Le chiffre est provisoire, mais il est très encourageant. Selon le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa), les émissions de gaz à effet de serre ont reculé de 4,6 % en France sur les neuf premiers mois de 2023 par rapport à la même période de 2022.

Un formidable cadeau de Noël (le chiffre a été publié le 26 décembre) pour le Gouvernement qui ne ménage pas ses efforts pour réduire l’empreinte de la France. En 2022, la baisse n’était que de 2,7 % par rapport à l’année précédente.

La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, s’est bien évidemment félicitée de ce résultat :

« C’est un succès et je tiens à remercier tous ceux qui s’engagent au quotidien pour baisser nos émissions : régler son chauffage à 19 °C maximum, rénover son logement, limiter ses trajets en voiture et passer à l’électrique. Chaque geste compte ! » a-t-elle déclaré.

Nous sommes un peu moins enthousiastes que la ministre. En effet, il est admis que la France contribue à l’émission mondiale de gaz à effet de serre (GES) à hauteur de 1 % (certains avancent même 0,8 %) Ainsi quand notre pays réduit ses émission de 4,6 %, il contribue à réduire les émissions mondiales de 0,046 %.

Faut-il se réjouir de ce résultat qui n’a été obtenu qu’en multipliant les contraintes, les subventions et les taxes ? Selon I4CE (Institute for climate economics), nous aurions dépensé plus de 100 milliards d’euros (Md€) en faveur du climat cette année. Rien qu’en France.

Cent milliards d’euros pour réduire de 0,046 % les émissions de GES ! Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

La question est d’autant plus pertinente quand nous savons que les émissions mondiales de CO2 devraient encore augmenter en 2023, avec 0,5 à 1,5 % de rejets dans l’atmosphère supplémentaires par rapport à 2022.

Autant dire que les efforts français ne servent strictement à rien ! Ne serait-il pas temps d’arrêter la gabegie de la lutte contre le réchauffement climatique et de se préparer efficacement à s’adapter aux événements ?

Nos articles sont publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Une réponse

  1. “””””” les émissions de gaz à effet de serre ont reculé de 4,6 % en France sur les neuf premiers mois de 2023 “”””
    Il fallait bien cela pour expliquer ceci
    “”””””La Banque de France a, elle, prédit que l’inflation atteindrait 5,7 % en moyenne annuelle en 2023 “””””

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Climat et Vérité

Appel à adhésion et soutien

Chers lecteurs de Climat & Vérité

Le débat sur le réchauffement climatique et ses conséquences est verrouillé en France depuis des décennies par l’hégémonie de la Pensée Unique et son alarmisme totalement excessif. L’ouverture d’un débat sur ces questions est indispensable.

Nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour mener cette lutte. Nous vous proposons d’adhérer à notre association, ou de nous faire un don. Votre argent servira en particulier à augmenter la diffusion de notre newsletter et à améliorer notre site.

Trois possibilités de nous aider vous sont proposées (ci-dessous, ou boutons dans le bandeau latéral de droite du site) :

  • Adhésion 2024 permettant de participer à l’assemblée générale de l’association : cotisation 50 €
  • Soutien pour 2024 à l’association, sans adhésion : 25 €
  • Don à votre convenance.
Le bureau de CLIMAT & VERITE

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire