La France a fait baisser les émissions mondiales de Gaz à Effet de Serre de 0,046% !

Le chiffre est provisoire, mais il est très encourageant. Selon le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa), les émissions de gaz à effet de serre ont reculé de 4,6 % en France sur les neuf premiers mois de 2023 par rapport à la même période de 2022.

Un formidable cadeau de Noël (le chiffre a été publié le 26 décembre) pour le Gouvernement qui ne ménage pas ses efforts pour réduire l’empreinte de la France. En 2022, la baisse n’était que de 2,7 % par rapport à l’année précédente.

La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, s’est bien évidemment félicitée de ce résultat :

« C’est un succès et je tiens à remercier tous ceux qui s’engagent au quotidien pour baisser nos émissions : régler son chauffage à 19 °C maximum, rénover son logement, limiter ses trajets en voiture et passer à l’électrique. Chaque geste compte ! » a-t-elle déclaré.

Nous sommes un peu moins enthousiastes que la ministre. En effet, il est admis que la France contribue à l’émission mondiale de gaz à effet de serre (GES) à hauteur de 1 % (certains avancent même 0,8 %) Ainsi quand notre pays réduit ses émission de 4,6 %, il contribue à réduire les émissions mondiales de 0,046 %.

Faut-il se réjouir de ce résultat qui n’a été obtenu qu’en multipliant les contraintes, les subventions et les taxes ? Selon I4CE (Institute for climate economics), nous aurions dépensé plus de 100 milliards d’euros (Md€) en faveur du climat cette année. Rien qu’en France.

Cent milliards d’euros pour réduire de 0,046 % les émissions de GES ! Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

La question est d’autant plus pertinente quand nous savons que les émissions mondiales de CO2 devraient encore augmenter en 2023, avec 0,5 à 1,5 % de rejets dans l’atmosphère supplémentaires par rapport à 2022.

Autant dire que les efforts français ne servent strictement à rien ! Ne serait-il pas temps d’arrêter la gabegie de la lutte contre le réchauffement climatique et de se préparer efficacement à s’adapter aux événements ?

Nos articles sont généralement publiés sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA

Ils peuvent être reproduits sous la même licence, en en précisant la source, et à des fins non commerciales.

Une réponse

  1. “””””” les émissions de gaz à effet de serre ont reculé de 4,6 % en France sur les neuf premiers mois de 2023 “”””
    Il fallait bien cela pour expliquer ceci
    “”””””La Banque de France a, elle, prédit que l’inflation atteindrait 5,7 % en moyenne annuelle en 2023 “””””

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant d’être publiés, restez courtois.

Derniers commentaires :

Formulaire de contact

Recevoir la Newsletter hebdomadaire